PRSH
Pôle de recherche


Informations pratiques

DIRECTEUR :
Jean-Noël CASTORIO
Mél : jean-noel.castorio@univ-lehavre.fr


DIRECTRICE-ADJOINTE :
Patricia SAJOUS
Mél : patricia.sajous@univ-lehavre.fr


INGENIEURE DE RECHERCHE :
Mathilde LE LUYER
Mél : mathilde.le-luyer@univ-lehavre.fr
Téléphone : 02 32 85 99 37


SECRETARIAT :
Delphine LEVEE
Téléphone : 02 32 85 99 33
Lundi, mardi, jeudi et vendredi : 8h30-12h30 13h30-17h45
Mercredi : 13h30-17h30
delphine.levee@univ-lehavre.fr


Marie LECLER
téléphone : 02 32 85 99 38
Lundi, mardi, mercredi et vendredi : 8h30-12h45 13h30-17h45
Jeudi : 8h30-12h30
marie.lecler@univ-lehavre.fr


Mél : prsh@univ-lehavre.fr


CENTRE DE DOCUMENTATION :
Sabrina MOMMOLIN
Téléphone : 02.32.85.99.32
du lundi au vendredi :
9h30-12h00 13h30-17h00
sabrina.mommolin@univ-lehavre.fr

ADRESSE POSTALE :
Université du Havre
PRSH
25, rue Philippe Lebon
BP 1123
76063 Le Havre cedex
France

Rechercher


Nos tutelles


Accueil > ACTUALITES

SOUTENANCE HDR

par Delphine Levee - publié le

Soutenance HDR d’Arnaud Le Marchand
mardi 16 janvier 2018 à 14h00
salle de réunion du PRSH

Spécialité : 19/ Sociologie / Sociologie économique

Sujet des travaux présentés : Sociologie du rationnement et de l’économie de bazar

Le jury sera composé de :

· Philippe BATIFOULIER - Professeur des universités, Université Paris 13
. Marc BERNARDOT - Professeur des universités, Université Aix Marseille
· Emmanuel LAZEGA - Professeur des universités, Sciences Po Paris
· Bruno LEFEBVRE - Professeur des universités, Université de Nantes
· Claire LEVY-VROELANT - Professeur des universités, Université de Paris 8
· François VATIN - Professeur des universités, Université de Paris 10

Résumé des travaux réalisés :
Le but de cette partie est de présenter une approche sociologique du rationnement et du bazar, qui présente un parcours de l’économie institutionnaliste à la sociologie économique. La question du rationnement est un de ces problèmes implicites que la théorie économique a soulevé dans son développement, pour mieux les refouler par la suite. Dans les économies portuaires, cette question constituait un arrière-plan, d’autant plus important qu’il restait en quelque sorte caché, dans les périodes « normales ». L’économie de bazar fut, par contre, explicitement nommée comme un élément de la vie des ports européens, dès la fin du XXe siècle, par des sociologues et des criminologues, qui étudiaient les nouveaux parcours migratoires. L’idéal-type de l’économie de bazar peut être mobilisé pour guider les recherches sur l’intermittence spatiale, le travail itinérant et l’habitat mobile. Ces deux questions, le rationnement et l’économie de bazar, peuvent souvent être associées. L’économie de bazar peut être définie par un rationnement de l’information et aussi comme une forme d’échange et de production se développant, pour pallier à des rationnements de biens ou d’emploi. Mais étudier ces problèmes requiert davantage une méthode sociologique et ethnographique que l’utilisation des concepts habituels e l’économie théorique… Car il s’agit de ne pas s’arrêter à la seule analyse des mécanismes et de leurs enchaînements, mais d’en comprendre le sens. Les statistiques, l’examen des textes peuvent être utilisés à la lumière des enseignements de l’approche ethnographique.