PRSH
Pôle de recherche


Informations pratiques

DIRECTEUR :
Jean-Noël CASTORIO
Mél : jean-noel.castorio@univ-lehavre.fr


DIRECTRICE-ADJOINTE :
Patricia SAJOUS
Mél : patricia.sajous@univ-lehavre.fr


INGENIEURE DE RECHERCHE :
Mathilde LE LUYER
Mél : mathilde.le-luyer@univ-lehavre.fr
Téléphone : 02 32 85 99 37


SECRETARIAT :
Delphine LEVEE
Téléphone : 02 32 85 99 30
Lundi, mardi et vendredi : 8h30-12h30 13h30-17h30
Mercredi : 13h30-17h30
Jeudi : 8h30-12h30 13h30-18h00
Mél : prsh@univ-lehavre.fr


ADRESSE POSTALE :
Université du Havre
PRSH
25, rue Philippe Lebon
BP 1123
76063 Le Havre cedex
France

Rechercher


Nos tutelles


Accueil > Agenda > Colloques nationaux

Crise des solidarités et droits fondamentaux en 2015-2017

par Delphine Levee - publié le , mis à jour le

Jeudi 27 avril 2017 : Faculté des AI, amphi 2
Vendredi 28 avril 2017 : Faculté des AI, amphi 7
Organisé par Fabien Bottini, MCF HDR du LexFEIM

La « fraternité » constitue depuis le siècle des Lumières un horizon indépassable des politiques menées par les Etats. Ce devoir de fraternité est en effet à l’origine des différents mécanismes juridiques visant à assurer la solidarité des individus, en conséquence de l’obligation dans laquelle ils se trouvent de « s’unir », de « se porter entraide et assistance réciproque » et de « coopérer entre eux, en tant que membres d’un même corps social » comme le résume le Trésor de la langue française. Les politiques caractéristiques de l’Etat-providence (droit du travail, sécurité sociale) comme le développement en droit international public d’un devoir de protéger sont autant de traductions juridiques de cette obligation.
La crise économique, sociale et politique qui traverse le monde depuis 2008 semble toutefois désormais la mettre à rude épreuve que l’on songe au replis communautaristes, aux conséquences des politiques d’austérité menées par les Etats, à la panne de l’Europe sociale, à la montée des nationalismes, à la crise des dettes souveraines ou encore à celle des migrants….
Les années 2014 à 2016 semblent ainsi révélatrices d’une crise des solidarités que ce projet de recherche vise à étudier sous l’angle des droits fondamentaux, forte de l’expertise acquise par le LexFEIM de l’Université du Havre (ex-Gredfic) en la matière depuis 1996.
Il s’agit d’une recherche fondamentale sur les transformations du droit français dans le contexte de la mondialisation dont les conclusions pourront donner lieu à un certain nombre de propositions opérationnelles à l’attention des décideurs publics locaux et nationaux, destinés à améliorer l’efficacité du droit français en la matière.